étudiées en 4ème

« Première vue du port de Bordeaux : prise du côté des Salinières »

Par MICHEL BRICHE, publié le vendredi 22 mai 2015 12:25 - Mis à jour le samedi 3 octobre 2015 06:44
L'oeuvre :
 
Elle peut également se voir en pièce jointe.
 
Son auteur : Joseph Vernet est né à Avignon, le 14 août 1714. Dès son plus jeune âge, il marque d’étonnantes dispositions. Son père, peintre lui-même, lui donne ses premières leçons. Il séjourne en Italie près de vingt ans, de 1734 à 1753. L’amour de son art est tel qu’il n’hésite pas un jour, au cours d’une tempête, à se faire attacher au mât d’un navire qui le porte, pour pouvoir mieux contempler les éléments déchaînés. C’est la vue de cette tempête, dit-on, qui décide du choix de sa spécialité. Pendant dix ans, Vernet travaille à la commande puis, en 1762, fatigué par une vie itinérante qui le mène de ville en ville, il décide d’abandonner. Il se fixe enfin à Paris, travaillant jusqu’à sa mort pour une clientèle internationale. Il meurt à Paris en 1789, laissant dans l’Europe entière une œuvre abondante et brillante.
Un lien présentant la vie du peintre.
 
« Il est décidé que Vernet sera chargé de peindre tous les ports de France ». 
Par cette décision du roi Louis XV datée du 27 septembre 1753, le peintre Joseph Vernet (1714-1789) se voit commander une œuvre qui le conduira de ports en ports durant dix ans. Au XVIII ème siècle, la politique maritime de la France devient une priorité car le rival anglais domine les océans. C’est à cette époque que se développe en France une peinture de marine. Les combats navals et les vues de ports sont les thèmes les plus fréquents de ce style pictural. 
 
La peinture de marine fut un instrument utilisé par le pouvoir pour se mettre en scène, positionner la France comme une nation maritime, illustrer la grandeur du pays dans ses réussites et ses progrès, susciter une fierté nationale. 
 
Véritables témoins de l’époque, les tableaux de Vernet fourmillent de personnages, de détails et décrivent bien l’activité des ports français. 
 
Il commence par étudier les plans du port puis examine les lieux et détermine la composition de son tableau. 
L’observation directe de la nature est à la base de sa méthode. Chacun de ses tableaux est un paysage urbain avec, en premier plan, une représentation de la vie quotidienne. 
 
Vernet allie le réalisme et le sens du décor, la description et la poésie en accord avec la sensibilité du XVIII ème siècle. 
 
Une vidéo sur Bordeaux et la façon dont la ville gère son passé.


Bordeaux, port négrier par Amago82

Pièces jointes